Plaisir d’un jour 37

– Le blason du beau tétin –

Bon, à la demande générale, retour du bon vieux Clément, sur ce qui fut et son best-seller et le début d’une blasonnerie, dont le genre devint célèbre pendant toute la fin du XVIe siècle. Parfois, la poésie a besoin de règles strictes pour mieux s’envoler. Ici, au contraire, elle épousait les lignes des corps les plus souples qui soient.
Dans le même désordre d’idées, on pense que si Xantippe n’avait pas été là, Socrate serait resté un peu plus chez lui, et n’aurait pas connu tous ces problèmes.

Tétin refait, plus blanc qu’un œuf,
Tétin de satin blanc tout neuf,
Toi qui fait honte à la rose
Tétin plus beau que nulle chose
Tétin dur, non pas tétin voire
Mais petite boule d’ivoire
Au milieu duquel est assise
Une fraise ou une cerise
Que nul ne voit, ne touche aussi,
Mais je gage qu’il en est ainsi.
Tétin donc au petit bout rouge,
Tétin qui jamais ne se bouge,
Soit pour venir, soit pour aller,
Soit pour courir, soit pour baller
Tétin gauche, tétin mignon,
Toujours loin de son compagnon,
Tétin qui portes témoignage
Du demeurant du personnage,
Quand on te voit, il vient à maints
Une envie dedans les mains
De te tâter, de te tenir :
Mais il se faut bien contenir
D’en approcher, bon gré ma vie,
Car il viendrait une autre envie.
Ô tétin, ni grand ni petit,
Tétin mûr, tétin d’appétit,
Tétin qui nuit et jour criez
«Mariez moi tôt, mariez !»
Tétin qui t’enfles, et repousses
Ton gorgias de deux bons pouces :
A bon droit heureux on dira
Celui qui de lait t’emplira,
Faisant d’un tétin de pucelle,
Tétin de femme entière et belle.

Comme le but de ce plaisir du jour est tout de même sérieux, à défaut d’instruire, rappelons que Marot n’a rien à voir avec le marivaudage. Je vous quitte avec Gabrielle d’Estrées, c’est déjà quelque chose.

Okuba

Ce contenu a été publié dans Rencontres sur la route, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Plaisir d’un jour 37

  1. La poésie sans raideur de commande, c’est tout bon !

Répondre à Okuba Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *