Plaisir d’un jour 25

– J’ai Rêvé New York –

Quand Georges Brassens est mort, on est venu demander à Yves Simon s’il pouvait prononcer quelques mots pour la disparition de son maître. Il a répondu, je n’ai pas de maître en poésie, sinon Léo Ferré. Je l’ai aimé depuis ce jour-là.
Cette chanson de 1974 traversa comme un souffle brûlant et dévastateur la chanson française des stars de l’époque, Titi et Grosminet (hé oui!), Claude François, Michel Delpech, Dave, Daniel Guichard,.. les expédiant définitivement vers le territoire incongru de leurs chères petites études étriquées.

« C’était un samedi soir, je n’arrivais pas à dormir
Je m’étais levé et j’avais marché de ma ville jusqu’à la gare
Je pouvais voir les lumières bleues des appareils de télévision au travers des fenêtres de la ville
Près du kiosque à journaux, devant la salle d’attente
J’hésitais à entrer, comme si ma vie allait changer tout à coup


Qui étaient tous ces gens?
Je ne savais pas s’ils partaient, s’ils arrivaient
Peut-être étaient-ils très tristes ou alors très gais
De retrouver quelqu’un qu’ils aimaient?


Un type me fit comme un signe
Comme pour me décider à rentrer dans la gare
Il me dit:
“Je suis fatigué, j’ai voyagé toute ma vie et je voudrais m’arrêter.
Mon train part dans une heure.
S’il vous plaît, continuez mon voyage.
Je veux rester ici dans cette ville
Connaître une maison


Le café que l’on boit le matin dans la même tasse que la veille
Donnez-moi vos clés d’appartement
Et j’vous donne mes billets de voyage.
Une heure d’attente, et vous ne serez plus le même.”


Moi qui rêvais jusque là aux mots magiques de toutes les villes du monde,
J’hésitai un instant, puis j’acceptai l’étrange proposition.

J’ai rêvé New York!
J’ai rêvé New York!
J’ai rêvé New York!


New York City sur Hudson!

J’ai rêvé New York!
J’ai rêvé New York!
J’ai rêvé New York!
New York City sur Hudson!


– Monsieur Lester Young, si une bombe atomique
tombait sur New York (New York City), que feriez-vous? (New York City)
– J’briserais la vitrine de chez Tiffany (New York) et j’piquerais
tous les bijoux.
(New York, City)
– Monsieur Grégory Corso, qu’est-ce que la puissance? (New York City)


– Rester debout au coin d’une rue et n’attendre personne! (New York City)
– Bonjour Monsieur Hendrix. Je suis du New York Times! (New York City)
– Salut, moi j’suis de la planète Mars! (New York City)


J’ai rêvé New York!
J’ai rêvé New York!
J’ai rêvé New York!
New York City sur Hudson!
J’ai rêvé New York!
J’ai rêvé New York!
J’ai rêvé New York!
New York City sur Hudson!


Babylone, tu te shootes et tu rêves
Babylone, tu fumes trop et tu crèves.
Babylone, tu exploseras sur un graffiti de New York!


Quand il pleut des cordes:
Roule en Ford!
Si tu veux faire mac:
Roule en Cadillac!
Si tu veux faire chic:
Roule en Buick!
Si tu Rockfeller:
Roule en Chrysler!
J’ai rêvé New York!
J’ai rêvé New York!


J’ai rêvé New York!
New York City sur Hudson!
J’ai rêvé New York!
J’ai rêvé New York!
J’ai rêvé New York!
New York City sur Hudson!


Nous étions arrivés balancés par des filins d’acier
(Manhattan Bridge)
Du haut de nos chevaux nous regardions les fumées
(Brooklyn bridge)
De l’asphalte, des morceaux de pneus, de la gomme et des souliers
(Queenborough bridge)
J’ai dit:
Nous détacherons les ponts de cette cité
(Queenborough bridge)
Pour qu’elle puisse s’envoler
(Georges Washington bridge)
Pour qu’il n’y ait plus
De sang
(Blood)
De sueurs
(Swear)
Ni de larmes
(Tears)
Seulement le silence
Coincé entre mon rêve
Et deux océans

… »

C’est vrai que d’une certaine manière, mais bien des années plus tard, le Nougayork du chanteur toulousain avait admis la possibilité d’allier puissance rythmique et poésie. On ne peut pas non plus oublier Lavilliers et Higelin. Mais est-ce le même niveau ?

Clairement, cet Yves Simon-là n’appartenait pas à la même planète. Aujourd’hui encore, cela se ressent, isn’t it !

Okuba

Ce contenu a été publié dans Rencontres sur la route, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Plaisir d’un jour 25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *