Plaisir d’un jour 9

– Rencontre –

On ne peut pas toujours faire de bonnes rencontres, ou bien, si ce n’est le cas, les déconvenues ne peuvent pas toujours être stériles.

« Et si tu avais rencontré un autre homme
et moi une autre femme,
rien n’aurait été pareil,
ma fille aurait été plus jolie
ou peut-être moins
elle ne fondrait pas en larmes
à cause d’un mélo romantique
ou d’un poème tragique
ou si tel était le cas,
dans son petit mouchoir,
elle ne pleurnicherait pas.

Et si cet homme était différent
si tu avais adoré l’odeur de son tabac
même s’il avait fumé la pipe
il ne l’aurait pas bourrée comme moi,
Rien n’aurait été pareil.
Tu n’aurais pas été la même
triste ou heureuse, tu aurais arpenté à ses côtés
les rues de la cité
et non pas dévalé les ronciers
pour suivre un homme hanté par ses pensées.
Tu aurais garni les étagères d’autres livres
accueilli d’autres hôtes
prononcé d’autres mots.

Et si j’avais rencontré une autre femme
à la peau plus foncée ou plus claire
distillant le silence
auquel même ma langue rebelle aurait été vouée,
rien n’aurait été pareil
si par un jour de tempête et de sombres nuées,
tu n’avais trouvé refuge
dans la tiédeur de ma chambre,
avec tes cheveux et ton manteau mouillés
et si ce gros nuage chargé d’orage
avait passé son chemin.
.. »

(Ytzhak Shalev)

Dans un livre qui se prétendait étourdissant (il faudra une loi martiale réellement appliquée pour les rédacteurs de quatrièmes de couverture), et au titre alléchant, Ma grand-mère russe et son aspirateur américain, j’ai eu la chance de découvrir, dans un océan de conventionnel, une perle simple et modeste, une poésie du père de l’auteur.

Me plaît surtout le vers : Tu aurais garni les étagères d’autres livres.

J’y vois la véritable révolution du hasard et le bouleversement le plus fondamental qu’il provoque dans les existences les mieux réglées. Qui serions-nous si nous avions lu d’autres livres que ceux que nous avons lus ?

Okuba

Ce contenu a été publié dans Rencontres sur la route, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *