Podio & Halloween, est-ce bien concevable ?

Podio, dans une déambulation,
Podio, dans une déambulation de la fête Halloween !
est-ce bien concevable ?
est-ce bien convenable ?
est-ce bien acceptable ?

Comment ? Une association qui a pour vocation “La Défense et l’Illustration de la Poésie” irait donc se commettre dans une fête “Halloween”, réputée pour son aspect americano-commercial ?
Et se livrer donc à une déambulation qui a tout d’une compromission.

Oui, Podio sera de la fête. Le 31 octobre, dans Vence, dans la fête Halloween, avec des textes de haute tenue, dans le partage des délires et dans une spéléologie de la ville.
Deux raisons nous motivent. D’une part, depuis des années monte au sein de l’association une réflexion sur l’ancrage de la parole poétique en un lieu, en l’occurrence le Pays Vençois qui a su si bien nous accueillir. En cet espace, les mots ne sont pas “déclamés” théâtralement, ils sont consubstantiels du patrimoine historique, culturel et environnemental. Les textes que nous lisons font désormais corps avec les pierres, les places, les forêts et les baous. Les êtres.

Précisément et d’autre part, le Pôle Développement local, la Régie Culturelle et les Vitrines de Vence ont conçu cette fête d’Halloween comme une redécouverte de notre patrimoine de mythes et de légendes venus du fond des âges.
Les thèmes du sacrifice, de la résurrection, de la punition et des errances fantomatiques traversent les siècles et ils ont engendré des textes de belle facture, de “Dracula” à Edgar Poe, d’Agrippa d’Aubigné à Oscar Wilde.
Et ces oeuvres vont nourrir une réflexion qui unit la ville, ses lieux à la geste fondatrice de la vie humaine, dans ses angoisses et ses tourments, dans ses élans et ses peurs. La Poésie aura donc sa place dans la déambulation organisée en notre ville, sans complexe ni réticence, avec la jubilation que confère aux vers l’humour noir. Sans réticence aussi, venez nous rejoindre.
Et nous ferons ensemble grincer nos mots, entre les pierres, sous les porches.

Yves Ughes

Ce contenu a été publié dans Lectures, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *